La Bioénergétique

bioénergétique
Partager la page géobiologie et habitat sain

  Accueil   > La Bioénergétique



 

 

Si vous souhaitez trouver les secrets de l’univers, pensez en termes d’énergie, de fréquences et de vibrations... Nikola Tesla

 

Impalpable pour certains, un concept pour d'autres, portant un nom précis pour les biologistes ou les chimistes, et toujours présente dans nos sciences...

 

Bioénergétique, le système GDV

La notion d’énergie est une notion maintenant bien réelle grâce notamment à la photographie Kirlian, ou encore la bioélectrographie GDV du Professeur Konstantin Korotkov et son équipe de chercheurs de St-Petersbourg en Russie...

Le monde visible tel qu'il nous apparaît peut être comparé à la partie émergée d'un iceberg, Bioénergétique, la partie émergée et invisible d'un iceberg sa partie immergée, la plus importante mais invisible n'en est pas moins réelle, l'omniprésence des énergies subtiles présidant à l'expression de la vie sous toutes ses formes.

 

Immense océan de vibrations ou tout est en interrelation, en interconnexion, l'univers baigne dans ses fréquences les règnes minéraux, végétaux, animaux et bien sûr les êtres humains, ces phénomènes étant souvent qualifiés de "paranormaux" ou encore de "surnaturels".

 

Il ne s'agit certes pas de nier la matière en tant que telle, mais d’accepter que cette dernière cache autre chose, qu'elle ne représente qu'une sorte de façade derrière laquelle se dissimulent d'autres réalités, et si le terme "surnaturel" ne servait qu'à masquer les limites de nos connaissances ?...

 

Pendant des siècles, leur transmission s'est effectuée à la faveur d'une tradition orale avec les risques de déformations que cela suppose, la tradition écrite qui suivit ne fut pas non plus à l'abri de distorsions, fruit de nombreuses interprétations liées à l'inévitable
subjectivité des exégètes, c'est ainsi que les certitudes de l'homme se sont reposées sur une lente accumulation de données transmises au fil de la longue aventure humaine et de conclusions parfois érigées en dogmes.
Bioénergétique, l'aura d'une croix de chemin

 

La grande intuition de nos ancêtres et leur profonde sensibilité aux lois de la nature s'est petit à petit diluée dans le solvant d'une technologie de plus en plus perfectionnée sans âme.

 

L'être humain s'est coupé de Mère Nature et de l'Univers, rejetant les faits inaccessibles à son analyse fine, mais limitée.

 

Tout événement ou phénomène sortant du cadre rationnel étant souvent taxé d'illusion ou même d'imposture quand ce n'est pas de charlatanisme, Alexis Carrel écrivait déjà en 1948 "que notre esprit a une tendance naturelle à rejeter ce qui n'entre pas dans le cadre des prévoyances identiques de notre époque", il soulignait également "que les savants sont imprégnés par les préjugés de leur milieu et de leur temps, ils croient volontiers que ce qui n'est pas explicable par les théories courantes n'existe pas..." (?!).


 page suivante>>