Les énergies subtiles

la mémoire des murs
Partager la page géobiologie et habitat sain

  Accueil   > L'influence de l'environnement   > La mémoire des murs, la mémoire des lieux




Les lieux ont-ils une mémoire, les murs peuvent-ils se souvenir, est-il possible que des "présences" s'y trouvent ?... il nous faut parler des phénomènes particuliers que nous rencontrons en Géobiologie*...

La mémoire des murs, la mémoire des lieux...

 

Comme nous, la terre cristallise et porte les stigmates de tous les agissements et les actes perpétrés où se sont déroulés différents évènements...

 

Tout s'est enregistré au fil des siècles dans ses différentes strates, et ces imprégnations certes invisibles et impalpables ont marqué les lieux de leurs empreintes, en positif comme en négatif...

 

La mémoire des lieux et la mémoire des murs sont en fait des phénomènes dont le principe est similaire, tout ce qui se déroule s'imprègne au fil du temps d’énergies négatives mais aussi positives, tout évènement accompagné d’émotions fortes, toutes ces informations s’y impriment avec plus ou moins d’intensité.

Qui sait réellement ce qui s’est passé là où on vit ?...

 

C’est ainsi qu'on trouvera des pièces malsaines, là où par exemple un malade a passé de longues heures de souffrances, et dont les murs, ayant absorbé ces informations les rayonneront et les restitueront, les occupants qui succéderont ensuite pourront en être plus ou moins impactés et perturbés...

 

Le contraire sera heureusement également vrai, des lieux où se sont déroulés des évènements heureux rayonneront une ambiance vibratoire positive... les maisons où des familles ont vécu dans la joie et le bonheur irradieront bénéfiquement les occupants suivants qui s'y trouveront également heureux.

 

Ainsi dans un habitat perturbé, on observe des endroits où l'on se sent bien et d'autres au contraire que l’on n’aime pas fréquenter, les animaux sont très sensibles à de tels phénomènes, ce qui pourra les conduire à ne pas vouloir pénétrer dans certaines pièces, après un travail de "correction" appropriée, on observe la plupart du temps que ces derniers les réintègre sans crainte.

 

Il pourra s’agir d’un lieu historiquement chargé où des émotions ressenties par les habitants précédents ou encore par les personnes qui ont construit ou rénové l'habitation, ces formes de nocivités que l'on appelle énergies subtiles laisseront des résidus émotionnels qui imprègneront les énergies du lieu...

 

Ce pourra être encore le cas de maisons dites "maudites" ou "hantées", ou les résidents successifs rencontrent des soucis dans leur vécu...

 

À l'image d'un parfum qui réveille un souvenir enfoui au plus profond de soi, certaines mémoires pourront ainsi être réactivées lorsqu'elles entreront en résonance par exemple...

  • avec un décès brutal, un suicide, un viol ou encore un interdit...
  • ou encore en lien avec l'histoire des occupants : un secret de famille, une faillite, un abandon,...

Il nous faut également parler des objets "chargés" qui sont imprégnés de l’énergie dégagée par les évènements qui les entourent, un objet acheté d’occasion par exemple, conservera longtemps les traces de l’énergie de son ancien propriétaire ou de son concepteur...

 

* Je tiens à préciser que je ne désire faire entrer ici aucune considération métaphysique "pratique" ni religieuse, je    souhaite simplement rester le plus strictement "technique" possible, loin de l'ésotérisme facile et dans le respect de    chaque croyance...

    page suivante >>