La Géobiologie sous l'aspect bioénergétique

la géobiologie de l'habitat, mythe ou réalité
Partager la page géobiologie et habitat sain

  Accueil   > L'approche   > L'approche bioénergétique




L'essentiel est invisible

La réalité de notre monde matériel ne fait aucun doute, il constitue une référence bien visible et bien palpable, chacune et chacun s'appuyant fermement sur ce support, évitant souvent d'imaginer d'autres possibilités, par crainte d'une remise en question trop fondamentale, par crainte de contester subitement cette réalité, et de la placer sur le plan des illusions sans autre forme de process ?...

 

Il ne s'agit pas de nier la matière en tant que telle, mais d’accepter qu'elle ne représente qu'une sorte de façade, derrière laquelle se dissimule une autre réalité qui bien qu'invisible à nos yeux organiques, n'en existe pas moins...

 

Énergie, qui es-tu ?

 

On pourrais comparer le monde visible tel qu'il nous apparaît à la partie émergée d'un iceberg, sa partie immergée, la plus importante mais invisible, et l'omniprésence des énergies vibratoires présidant à l'expression de la vie sous toutes ses formes... ces phénomènes étant d’ailleurs souvent qualifiés de paranormaux, ou encore de surnaturels, et si le terme "surnaturel" ne servait qu'à masquer les limites de nos connaissances ?...

 

Ainsi, selon le lieu sur lequel est implantée une habitation... selon chaque sensibilité particulière... différents rayonnements ambiants difficilement détectables par nos sens pourront exercer une influence sur l’équilibre, le bien-être et la santé...

 

Un facteur fondamental, l'équilibre cosmotellurique

 

La terre est traversée par des forces qui la font fonctionner et qui la font vivre, nous vivons au rythme de ces forces naturelles fondamentales pour le vivant, aussi bien pour l’humain, que pour le monde animal et végétal :
- Les forces cosmiques, les énergies d’en haut, provenant du cosmos.
- Et les forces telluriques, les énergies d’en bas, provenant de la terre.

 

L'essentiel est invisible









Lorsque l’énergie cosmique et l’énergie tellurique sont en juste équilibre (forces Yin/Yang), elles favorisent un champ vibratoire propice, conditionnant toute vie sur terre par cet échange qui est orchestré au niveau cellulaire de tout corps vivant...

 

En revanche lorsque ces deux forces ne sont plus compensées, une polarité négative va être générée créant une tension "électrique", un champ nocif, qui va désorganiser la cellule vivante à son niveau le plus intime par la rupture de la double hélice de l'ADN.

 

Sous cet aspect, l'étude de l'influence des rayonnements cosmique et d'origine tellurique (du latin
tellus : terre) permet d’entrevoir comment nous recevons, captons, modulons, adaptons et surtout nous nous orientons à travers la relation microcosme / macrocosme, exprimée ici en terme de "rayonnements".

 

Nos ancêtres ressentaient instinctivement ces lieux et ne s'y installaient pas, mais de nos jours, nous construisons n'importe où, n'importe comment et avec n'importe quoi, nous n'obéissont plus aux lois universelles fondamentales...

 

La mémoire collective a conservé le souvenir des lieux propices à la vie, mais également des lieux à éviter, aujourd’hui, la sagesse populaire..., le bon sens paysan..., l'instinct de survie... semblent avoir été oubliés (?)...

 

Pour aller plus loin... un exemple de tests concernant l'incidence
de l'environnement sur l’équilibre biologique et la santé

 

Lors d’une exposition sur une faille géologique et sur un noeud de réseau Hartmann...

 

Les variations de la résistivité cutanée confirmées par les travaux du docteur Hartmann.

 

En présence de micro-ondes pulsées ...

 

Ces tests étant à mettre en corrélation avec :

 

- Les travaux du physicien génial Georges Lakhovsky, qui a observé que fonctionnant analogiquement    comme des émetteurs-récepteurs d’ondes, les cellules peuvent être considérées comme
   un ensemble d'oscillateurs électromagnétiques...

 

- Ceux du biophysicien autrichien Robert Andrös, qui dans son ouvrage "Le rayonnement de la terre et    son influence sur la vie", nous détaille les différents processus du rayonnement de micro-ondes    caractérisés par les perturbations qui s’exercent sur notre organisme lorsque nous nous trouvons sur    une zone géologiquement perturbée...

 

- Ou encore les effets du syndrome des micro-ondes générés par l'interaction des rayonnements    électromagnétiques avec notre métabolisme.

    <<<<        >>>>