Pour aller plus loin...

Ateliers habitat vivant

  Accueil   > Pour aller plus loin




 

 

La Géobiologie de l'habitat


 

L'influence de l'environnement

 

Les glandes endocrines, le chef d’orchestre de notre système immunitaire et neurovégétatif , sont en première ligne des modifications qui s’exercent dans l'organisme lors de l'exposition sur une zone géopathogène ou à des rayonnements électromagnétiques.

 

Selon la région, du radon pourra être présent, ce qui demandera à être traité.

La radiesthésie

 

Appelée autrefois "sourcellerie" ou art du sourcier, puis "rabdomancie", la radiesthésie est une technique bio-sensible qui permet en Géobiologie notamment de détecter la présence de perturbations géopathogènes, et aussi, de mesurer un taux vibratoire grâce au codage des unités Bovis (uB)

Le taux vibratoire

 

Bien qu'il s'agisse d'une notion difficile à définir, la prise en compte du taux vibratoire est un des principaux critères en Géobiologie pour déterminer la qualité biotique d'un lieu de vie....

Les énergies subtiles

 

Les cheminées cosmotelluriques constituent également un des autres phénomènes de la Géobiologie.




La Géobiologie des lieux d'énergie ou sacrés


 

Tous les lieux initiatiques et par la suite les églises romanes, les cathédrales, les abbayes ou encore les commanderies templières ou les forteresses cathares, ainsi que beaucoup de châteaux, ont été édifiées sur les noeuds de courants telluriques et orientés dans le sens de leurs ondes.

 

Nonobstant les courant telluriques, tous ces édifices ont également été construits en prenant notamment en compte leurs orientations.

 

Les églises romanes, de subtiles "machines" à transformer et à guérir....




L'eau et nous


 

La mémoire de l'eau, la dynamisation de l'eau, la structuration de l'eau, l'eau vivante, l'eau morte,... l'eau, élément primordial sous toutes se formes...




Vers un habitat sain...


 

L'environnement électromagnétique

 

Pour aller plus loin sur les rayonnements électromagnétiques

 

Un aperçu du phénomène physique des ondes électromagnétiques.

 

Dès lors qu'un courant électrique circule, il génère un champ électrique qui induit un champ magnétique appelés communément champ électromagnétique, mais aussi des ondes scalaires ou champs de torsion, une entité scientique des plus inhabituelles.

 

La terre est une dynamo les charges électriques positives dans la haute atmosphère.

 

Les rayonnements ionisants et non-ionisants une partie des rayonnements ultraviolets, les rayons X et Gamma.

 

Les molécules d'eau captent les informations électromagnétiques artificielles, ce qui est tout à fait démontrable scientifiquement.

 

Écoutons Philippe Vallée, qui dans sa thèse sur l'électromagnétisme, tout comme Jacques Benvéniste, puis le Pr Luc Montagnier, nous prouvent les effets des champs électromagnétiques sur l'eau.

 

Au niveau des effets biologiques, le processus qui développe le syndrome des micro-ondes.

 

Des cofacteurs pouvant expliquer l’origine de ces symptômes, notamment un phénomène peu connu et relativement récent l'électricité polluée dite "sale".

 

En présence de rayonnements électromagnétiques artificiels, ici, des micro-ondes pulsées, des modifications du biochamp ont été observées lors de bilans bioénergétiques.

 

Le principe de précaution.

Des composants à éviter

 

À l'instar des scandales sanitaires des dernières années, les perturbateurs endocriniens participent aux désordres hormonaux et envoient des signaux néfastes à l'organisme.