Géobiologie et bioénergétique

Ateliers habitat vivant

 

flux rss géobiologie - expertises - formation

 

  Accueil   > Énergie, qui est-tu ?   > Les corps subtils




 

 

Les corps subtils


Bioénergétique, les différents corps énergétiquesLa tradition nous enseigne que tout être vivant possède un champ vital émis par le corps éthérique, appelé aussi biochamp ou "bulle énergétique", ou encore champ vital, qui est composé d’un réseau de distribution de l'énergie vitale comprenant les chakras et les méridiens ainsi que d'une enveloppe qui protège le corps physique, chaque cellule vivante émettant un rayonnement appelé radiation mitogénique, orgone ou encore bio-plasma, que les anciens nommaient Ankh et que les Orientaux appellent Mana, Prana, Ch'i, ou encore Qi...

 

Bioénergétique, le corps mental et le corps éthérique

Lorsqu’on travaille en énergétique, on considère que le corps humain n'est pas uniquement composé du corps physique en adoptant les dénominations et "les découpes" simplifiées que l'on utilise la plupart du temps en Occident, le corps physique en est certes le centre, c'est la partie la plus concentrée de l'énergie qui nous compose, mais ce n'est que la partie visible de l‘iceberg, notre corps étant entouré d'une sorte de "fourrure énergétique" que l’on nomme le corps éthérique qui est le siège du "prana" ou énergie universelle, le prana étant considéré comme le générateur faisant fonctionner nos différentes enveloppes et s'exprime dans le corps physique par la respiration.

 

L'ensemble de nos corps énergétiques est souvent représenté comme des poupées russes, l’un étant à l’intérieur de l’autre, en fait, il semble qu'ils se chevauchent, partant tous du corps physique et de plus en plus "larges", et dépassant chaque fois le plan précédent :



Le corps éthérique

 

entoure le corps physique comme une fourrure, il est généralement considéré comme faisant partie du physique et mesure entre 5 et 10 centimètres d'épaisseur, il est facilement visible si on le regarde avec un peu d'attention, et il peut être photographié grâce notamment au procédé Kirlian.

 

Bioénergétique, la circulation de l'énergie est canalisée par les nadis Son taux vibratoire est normalement légèrement plus élevé que celui du corps physique, il est parcouru par des canaux subtils d'énergie appelés nadis en Extrême-Orient, dont il est dit que ces lignes de force se recoupent en quelques points importants appelés chakras, ces canaux allant vers tel ou tel chakra en fonction de l'énergie qu'ils transportent, ces chakras étant ainsi des vortex d'énergie, des sortes de noeuds ferroviaires où se croisent de très nombreux nadis.Bioénergétique, les 72.000 nadis convergeant vers Manipura, le chakra solaire

 

Le flux de prana est comme un minuscule courant de particules de lumière circulant le long des nadis qui sont en relation avec les nerfs, ils travaillent cependant à des niveaux différents, ces nerfs transportant des impulsions électriques à l'intérieur du corps physique. Les nadis transportent des énergies vibratoires plus élevées vers les corps subtils, ce sont les chemins le long desquels les flux de prana s'écoulent en un vaste réseau de fibres qui transportent la force de vie vers chaque cellule du corps et qui sont nécessaires au maintien de la santé et de la vitalité, la tradition yogi parle de 72.000 nadis convergeant vers Manipura, le chakra solaire (de même que le système cardio-vasculaire converge vers le coeur), notre centre d’énergie se situant au niveau du nombril.

 

Le corps éthérique correspond à l'élément Terre, il possède trois fonctions fondamentales : recevoir, assimiler et transmettre les énergies, lorsque chacune de ces fonctions est en équilibre, c’est l'harmonie et la pleine santé, de nombreux facteurs pouvant cependant perturber cette circulation des énergies, cet ensemble est entouré d'une "bulle" dont le diamètre varie de 80 cm à 3 mètres très approximativement qui comprend :

 

 

Le corps astral ou émotionnel

 

qui est le corps le plus fréquemment détecté et la plupart du temps dénommé "l'Aura", schématiquement une "bulle" ovoïde qui entoure l'ensemble corps physique-corps éthérique, et qui mesure entre 1m 50 et 4 à 5 mètres de diamètre, ce corps est l'un des plans de l'être qui est le plus en relation avec les ressentis, avec les émotions, c'est dans le corps astral que nous allons trouver les indices de problèmes de santé qui ne sont pas encore manifestés dans le corps physique.

 

Le corps astral possède la propriété de modifier sa forme et son volume en fonction des ressentis : si nous approchons de quelqu'un un produit qui est bon pour sa santé, cette "enveloppe" va s'élargir, "venir à la rencontre" du produit, si ce produit est mauvais, elle va au contraire se rétracter, de même pour les rencontres entre individus : "l'aura" va s'élargir lorsqu'il y a sympathie ou amour, ou au contraire il va se rétrécir, se recroqueviller s'il y a crainte ou sentiment d'hostilité, c'est dans le corps astral que va également se faire "sentir" la présence "d'entités dites astrales", "d'âmes errantes", lorsqu'il y a "pompage ou vampirisation" de l'énergie.

 

Le corps astral correspond à l'élément Eau, son taux vibratoire étant nettement plus élevé que celui du corps éthérique.

 


 

Ensuite, on trouve le corps "mental"

 

qui se trouve autour du corps astral et qui lui peut atteindre plusieurs mètres d’envergure.

 

Matérialisé et animé par nos pensées, nos idées, sa structure est moins dense que celle du corps astral, sa vibration est cependant plus élevée, plus les pensées sont vives et les connaissances spirituelles profondes, plus les couleurs du véhicule mental sont claires et rayonnantes, ce plan de l'individu est véritablement le reflet profond de sa personnalité.

 

Le corps mental peut être le siège de la création de "formes-pensées", résultat de nos obsessions ou de nos craintes que notre esprit est capable de concrétiser et qui vont prendre une véritable consistance énergétique mesurable, ces formes-pensées étant la plupart du temps le résultat de nos peurs ou de nos obsessions, elles ont très souvent des taux d'énergie très négatifs, le corps mental pouvant également être "vampirisé" par "des entités" parasites pouvant s'avérer néfastes.

 

Le corps mental correspond à l'élément Métal, son taux vibratoire dépendant beaucoup de la "qualité" de nos pensées et de notre activité intellectuelle, il arrive parfois que ce corps soit très réduit, en général son taux vibratoire est plus élevé que celui du corps astral.

 


 

Le corps causal

 

dont les dimensions sont extrêmement variable selon la spiritualité de chacune et chacun, de presque inexistant pour une personne totalement dénuée de spiritualité ou foncièrement mauvaise, il peut dans certains cas atteindre des centaines de mètres de diamètre.

 

Le corps causal correspond à cette part Divine immortelle qui est en chacun de nous, et qui existe bien au-delà de notre conscience terrestre, son développement du corps causal est intimement lié à la plus ou moins grande "ouverture" du chakra coronal, taux vibratoire du corps causal dépendant de la spiritualité de chacun, pour une personne pratiquant régulièrement la méditation et des activités spirituelles, il pourra être très développé.

 

Le corps causal correspond à l'élément Feu.

 


 

Puis, l'aura

 

À ne pas confondre avec les corps énergétiques, et qui est toute l'énergie, toutes les énergies qui émanent de nous, de toute notre "zone d'influence", cette aura pouvant être inexistante, et par contre pour certains grands sages, elle pourra atteindre plusieurs kilomètres d'envergure.

 

Bioénergétique, les fréquences vibratoires de l'aura Il conviendra en réalité de parler d'auras au pluriel, car il existe une aura pour chaque corps, les principales étant les trois premières qui font de l'être humain ce qu'il est, chacun de nos corps énergétiques possédant un rayonnement que l'on appelle communément "l’aura", un champ de force dégagé par tout être vivant, visible sous forme d'une sorte de halo aux couleurs variables et à la luminosité plus ou moins intense par ceux qui en ont la capacité :
  • Tout d’abord l’aura éthérique qui est la plus dense, presqu’une sorte de matière fluidifiée et qui est une sorte de baromètre de la vitalité ainsi que de la santé du corps physique.
  • Ensuite l’aura astrale ou émotionnelle, dont les couleurs peuvent varier à l’infini et qui reflète la manière dont s’expriment la personnalité et l’ego sur le plan affectif et émotionnel.
  • Et enfin, l’aura mentale, bien moins variable que la précédente, qui rend compte de l’activité mentale au sens de la manière dont l’individu raisonne et mentalise.

 

Plus la fréquence de la vibration du corps sera élevée, plus son rayonnement sera puissant et plus il occupera d’espace, ainsi, l’aura émotionnelle se propage au-delà des limites du corps physique, celle du corps mental rayonne et va au-delà de l’aura du corps émotionnel et les corps causal et spirituel brillent quant à eux beaucoup plus loin, de nombreuses affections apparaissant dans les auras avant d'apparaître dans le corps physique.

 

De manière plus générale, l'aura varie au cours de la vie en dimension, en intensité... en fonction de l'évolution de notre maturité affective et mentale, reflétant l'état de notre corps, de notre esprit et de nos émotions.

 


 <<<<        >>>> 



                                                                                       Politique de confidentialité        Informations sur les cookies