Linky dis nous tout

Atelier habitat vivant Auxerre, Géobiologie en Bourgogne

 

flux rss géobiologie - expertises - formation

 





 

Les détails du compteur Linky







Le système Linky











Concocté et élaboré dans le creuset nanotechnologique de Grenoble (Biopolis), puis par Thierry Breton, Èric Besson et Henri Proglio (ex Pedege d'Erdf), pour notamment (soi-disant) économiser l'énergie, le compteur Linky recueille et transfère les informations sur notre consommation électrique 1/.
Les détails du compteur Linky






L'architecture de son fonctionnement...

 

Grâce à la technologie CPL (Courant Porteur en Ligne) 2/, la communication est permanente entre les compteurs et les concentrateurs 3/.

 

* Bien qu’on nous indique que la durée de la communication soit de seulement quelques minutes par    jour (qui est la durée totale), la communication s’effectue en fait 24 heures sur 24, à raison de    centaines de fois par jour en termes de microsecondes, il s'agit donc d'une communication    permanente sous la forme de signaux intermittents entre les concentrateurs et les compteurs afin    de vérifier leur fonctionnement (allo, toi, ça va... moi, ça va, etc, etc...)...

 

   Si la surveillance ne durait que quelques secondes, comment pourrait-on savoir en temps réel si    tel appareil électroménager par exemple est en fonctionnement ou s’il est éteint, ou encore si une    alarme est connectée ?

 

Les détails du compteur Linky















 

Au final, via les antennes-relais existantes qui utilisent la technologie GPRS Edge /4, une technologie équivalente à celle de la téléphonie mobile, les données recueillies sont envoyées depuis les concentrateurs vers les centres de gestion ou SI (Systèmes d’informations centralisées ou Datacenter d'Enedis) 5/.

 

Les détails du compteur Linky












 

Ce type de compteur ne possédant pas de filtres pour stopper ces rayonnements et les câbles des installations électriques n'étant pas prévus pour ce type de fréquences, de ce fait, il captent et réémettent ces rayonnements dans toutes les pièces d'habitation, sauf s'ils passent dans des gaines blindées ou s'il s'agit de câbles également blindés (avec un blindage hautes fréquences).

 

* Lors du débat "éco" de Sud-Ouest, le 2 mars 2016 à la Cité Mondiale de Bordeaux, le propre    constructeur de Linky, William Hosono, directeur Europe de la société Itron, ayant lui-même    reconnu de façon très honnête que le CPL ne s'arrêtait pas au compteur et se diffusait dans toutes    les habitations.

 

Ces rayonnements posant un problème sanitaire car ce sont des Radiofréquences (RF), des micro- ondes pulsées qui sont injectées dans la totalité du réseau électrique des habitations.

 


 >>>> 



                                                                                   Politique de confidentialité        Informations sur les cookies