Le Yin et le Yang

Ateliers habitat vivant

 

flux rss géobiologie - expertises - formation

 

  Accueil   > Le Feng shui   > Les principes de base   > Le Yin et le Yang



 

 

Le concept du Yin et du Yang

 

Un des éléments fondamentaux de la culture asiatique, pour qui tout l'univers et par conséquent la planète Terre, est appréhendé à travers cette théorie selon laquelle toute chose, matérielle et immatérielle, possède toujours un caractère Yin (passif) ou Yang (actif), selon ces préceptes, toute chose tendant soit vers le Yin, soit vers le Yang, toute chose tendant vers l'harmonie, le Yin et le Yang s’attirant l’un l’autre, rien n’étant cependant totalement Yin ou totalement Yang, car tout évolue...

 

Un élément fondamental dans le Feng Shui

Le Yin et le Yang sont donc les 2 faces d’un même élément, opposées mais complémentaires, et nécessaires à l’harmonie du vivant, nous retrouvons cet équilibre dans chaque objet, sur chaque lieu, dans chaque personne, dans notre vie intérieure, comme dans notre environnement ainsi que dans notre habitat, il est donc primordial d’atteindre à cet équilibre, par contre, l’accumulation d’une même force, soit Yin, soit Yang, contribue à créer un déséquilibre.

 

 

Dans la pensée asiatique, il est dit que le processus créatif va d'un extrême à un autre, se manifestant dans des cycles sans fin, les deux extrêmes de la réalité fondamentale pouvant être exprimées comme mouvement (Yang) et immobilité (Yin), et que quand l'un atteint ses limites, il devient l'autre, par conséquent, de l'immobilité apparaît le mouvement, et du mouvement, l'immobilité.

Il est aussi écrit qu'à partir de ce cycle de limites, découle le Six duquel apparaît le Cinq, d'où naissent les Dix mille choses, cette phrase cryptique nous explique en fait
à quoi se réfèrent les nombres :

  • le Six se référant aux niveaux subtils des énergies universelles Yin et Yang, le Yin étant partagé en trois catégories : le Yin fort, le Yin équilibré et le Yin faible,
  • et le Cinq se référant lui aux cinq éléments qui expriment les cinq manifestations
    de l'énergie, similairement, l'énergie Yang est classée en Yang fort, Yang équilibré
    et Yang faible.

 

Le feu, la terre, le métal, l’eau et le bois, les cinq éléments de Ch’i, sont dans une relation
de production, d'épuisement ou de destruction avec l'un des autres éléments, de même, tout élément possède un aspect Yin et un aspect Yang.

 

Les Dix mille choses sont tout ce qui constitue le monde matériel, à partir du vide
ou du néant les forces du Yin et du Yang font apparaître l'univers, l'un devient deux,
le mouvement devient immobilité, le Yang devient Yin et vice-versa, ce processus créateur de l'univers définissant l'origine des trigrammes qui sont à l’origine
du Pa Kua :

  • Le Yang est décrit comme la vibration, la pulsation, le mouvement de l'univers,
    une énergie tournant, se déplaçant, et vibrant à des allures variables,
  • alors que le Yin est silence, immobilité, absence de mouvement, calme...

 

Le Yin ne pouvant exister sans le Yang, l'un donnant naissance à la manifestation
de l'autre, le Yin et le Yang étant interdépendants l'un par rapport à l'autre, il n’existe pas de Yang sans Yin et de Yin sans Yang, les deux devant être présents sinon rien n'existe... 

 <<<<        >>>> 



                                                                                       Politique de confidentialité        Informations sur les cookies