Les cinq éléments

Ateliers habitat vivant

 

flux rss géobiologie - expertises - formation

 

  Accueil   > Le Feng shui   > Les principes de base   > Le Yin et le Yang   > Les cinq éléments




Si tout dans l'univers est régi par les deux forces Yin et Yang, ce tout est composé de cinq éléments de base que l'on retrouve dans tous les secteurs importants de la civilisation asiatique : les arts, la médecine, l'astrologie, et bien sûr, le Feng shui :

 

Feng shui, l'élément feu

 

Reposant sur l’observation de la nature avec ses changements perpétuels, à l’instar du Yin et du Yang, les cinq éléments sont également à la base de toute chose, car d’après la philosophie Taoïste, rien n'est statique, tout se transforme en permanence, selon la formule bien connue "rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme"

 

Tout comme le concept du Yin et du Yang, celui des Cinq éléments est à la base de la culture asiatique en général (bien que ce concept ne soit toutefois pas unique à ces civilisations, car on le retrouve également dans d'autres cultures sous des formes et des dénominations différentes).


Dans nos habitations, le sens de la circulation du Ch'i au sein de ces éléments s'effectue selon 3 cycles de transformation :

 

Le cycle de production

 

 

Le cycle de Production... dans ce cycle, le Ch’i circule dans un sens d’équilibre et d’harmonie : le bois nourrit le feu, le feu produit la terre, la terre produit le métal, le métal produisant l’eau, et l’eau crée et nourrit les plantes et les arbres qui produisent le bois...

 


Le cycle d'apaisement

 

 

Le cycle d'Apaisement... sera lui à l’inverse utilisé pour calmer la trop grande influence d’un élément en particulier : l’eau ronge le métal, le métal déplace la terre, il la creuse et la retourne, la terre réduit le feu, le feu brûle le bois, et le bois absorbe l’eau afin de survivre…

 


Le cycle de destruction

 

Et le cycle de Destruction... dans ce cycle, chaque élément en domine un autre, il s’agit là d’un cycle de déséquilibre ou l’harmonie et l’ordre cède la place au chaos et à la discorde : le feu faisant fondre le métal, le métal coupant le bois, le bois pourrissant dans la terre, la terre brouillant l'eau, l'eau éteignant le feu...



Pour compléter, il convient également de prendre en compte les interactions qui s’effectuent entre ces cinq éléments :

 

Les interactions des élements

Le Bois produisant ou renforçant le Feu en tant que combustible naturel, trop de Bois affaiblira l'Eau (en nourrissant les végétaux, l'Eau diminue), et il détruira la Terre pour se nourrir, les végétaux épuisant la terre (c'est par exemple une des raisons pour laquelle les cultivateurs laissent des parcelles en friche, pour que la terre puisse se régénérer pour les récoltes suivantes).

 

Le Feu alimentant ou renforçant la Terre par la production des cendres qui se transforment en Terre, la Terre affaiblira le Feu (c'est ainsi qu'il sera possible d'éteindre le Feu en jetant de la terre dessus puisque la terre n'est pas combustible), et l'Eau détruira le
Feu en l’éteignant tout simplement.

 

La Terre produisant ou renforçant le Métal, (qui est extrait des gisements qui se trouvent dans la Terre), cet élément affaiblira la Terre (il se forme à partir de la Terre en utilisant les éléments de celle-ci), et la Terre détruira l'Eau (si l'on met de la terre dans un bassin d'eau, l'eau débordera et finira par s'évaporer).

 

Le Métal produisant ou renforçant l'Eau (symboliquement, le Métal chauffé à très haute température devient liquide, l'élément Eau étant assimilé au liquide dans un sens général), trop d'Eau affaiblira le Métal (par exemple, l'eau oxyde le fer), et le Feu détruira le Métal en le faisant fondre.

 

Le Feu affaiblissant le Bois en le consumant, l'Eau alimentera (ou renforcera) le Bois, les végétaux ayant besoin d'eau pour leur croissance, et le Métal détruira le Bois (la hache coupe l'arbre par exemple). Une notion importante devant également être intégrée : la proportionnalité, en effet, dans des proportions normales, l'Eau détruit le Feu, mais s'il y a trop peu d'Eau, ce sera alors le Feu qui transformera l'Eau en vapeur, de même, c'est normalement la Terre qui "arrête" l'Eau, mais s'il y a trop d'Eau et peu de Terre, ce sera l'Eau qui "noiera" la Terre.

 <<<<        >>>> 



                                                                                       Politique de confidentialité        Informations sur les cookies