Les principes de base

Ateliers habitat vivant

 

flux rss géobiologie - expertises - formation

 

  Accueil   > Le Feng shui   > Les principes de base




Pour le Feng shui, le Ch’i ne se limite pas à notre planète, il s’étend également au système solaire et à la galaxie toute entière, conséquemment, notre terre irradie cette énergie et il s’établit un équilibre, ainsi le Ch’i qui baigne notre monde, nos habitations et la moindre cellule vivante provient-il à la fois de notre planète et de l’univers, les positions des planètes n’étant pas immuablement fixes et changeant sans cesse, d’où les fluctuations perpétuelles du courant d'énergie universel qui unit toute chose.

 

Le Ch'i terrestre est plus puissant au niveau de l'équateur qu'aux pôles, à l'inverse, les régions polaires sont soumises de manière plus intense à l'énergie des planètes, ainsi, le Ch'i tel qu'ils'équilibre au niveau de l'écorce terrestre n'est-il nullement homogène d'une zone à l'autre selon les positions respectives de la région considérée et des différentes planètes, de son côté, l'énergie cosmique qui baigne la Terre est elle, altérée par le relief (une colline, une montagne, une vallée,...), la végétation (des arbres, des cultures, des prairies, une savane), et la nature du sol (rochers, argile, terre, calcaire,...), ce qui explique qu'elle n'ait pas la même intensité en différents points du globe, l'énergie terrestre et celle des planètes s'unissant à la surface de notre planète en un flux unique et tourbillonnant de Ch'i, qui varie en fonction de multiples paramètres, la nature n'étant pas seule responsable de ces fluctuations : dans les villes, les blocs, les gratte-ciel, les toits, les dômes, les avenues, tout participe à la manière dont l'énergie fondamentale investit notre environnement.

 

Cette force naturelle, ce flux, traversant et pénétrant toute chose et donc notre habitat, émane de chaque objet, de chaque couleur et de chaque matière, cette énergie qui n’est pas fixe, que l’on pourrait analogiquement assimiler à la lumière, au vent et aux habitants, circule, entre et sort par les portes, les fenêtres, toute ouverture, sans oublier les escaliers...

 

La circulation du Ch'i est influencée par l'environnement

Comme les montagnes, les constructions altèrent le Ch'i, leur forme, leurs ouvertures et les matériaux qui les composent conditionnent la manière dont cette énergie les investit, c’est ainsi que l'orientation d'un immeuble par rapport au soleil et aux différentes planètes va déterminer le type d'énergie dont il bénéficie, en outre, le Ch'i est redistribué en permanence, en fonction de cycles dont le plus important procède d'un rythme annuel...
Les éléments de l'environnement immédiat, comme un cours d'eau ou encore une (ou des routes), vont également Le circulation du Ch'i est l'objectif recherché du Feng Shui déterminer le type d'énergie qui circule, dans l'idéal, ce courant devant baigner sans entraves l'intérieur des pièces, leur répartition, le mobilier seront donc conçus pour favoriser une circulation d'énergie positive pour les habitants et pour minimiser l’impact de courants négatifs...

 

Avec pour objectif la recherche de l’harmonie entre l’être humain, son environnement et surtout son habitat, le Feng shui peut être appliqué d'une manière très variée dans de multiples domaines : l’aménagement d'un appartement ou d'une maison, le dessin d'un plan de maison à construire mais aussi pour la détermination des jours fastes pour les prises de décision importantes, l’affectation des pièces de la maison aux différents membres de la famille,... l'éventail des applications du Feng shui est réellement très vaste.

 <<<<        >>>> 



                                                                                       Politique de confidentialité        Informations sur les cookies