Les compteurs communicants

 

Atelier habitat vivant Auxerre, Géobiologie en Bourgogne

 

  Accueil   / Le blog   / Les compteurs communicants

 

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte promulguée le 17 août 2015 a institué la généralisation de compteurs dits communicants.

 

Des compteurs qui possèdent la faculté de communiquer avec les systèmes d’informations des fournisseurs d’énergie afin de transmettre les données relatives à la consommation d’un logement, et aussi de pouvoir les administrer à distance sans avoir à intervenir sur le lieu d’implantation.

























 

Le compteur Linky Le compteur Linky est le compteur développé par Enedis (ex Erdf), principal gestionnaire du réseau électrique de distribution, qui permet:
- aux gestionnaires de réseaux de distribution d'améliorer leur qualité de service et de gains de   performance, et aux fournisseurs d'électricité de diversifier leurs offres ;
- de bénéficier plus simplement des services habituels (relève, mise en service, adaptation de contrat   effectuées à distance,...) avec la possibilité de suivre la consommation ;
- par exemple la détection à distance de détecter des pannes sur le réseau basse tension (BT) et une réalimentation   en électricité plus rapide, diminuant les temps de coupure ;
- une généralisation de la facturation calculée sur la base des consommations réelles ;
- ainsi que faciliter l'intégration des énergies renouvelables dans le réseau électrique, en contribuant à gérer   l'intermittence de la production d'électricité de ces sources d'énergie.

 


 

Les compteurs eau à télérelève Le compteur à télérelève Aquarius pour l’eau, communique en utilisant un moniteur radio clipsé sur le compteur.

 

Les données sur la consommation sont récupérées et transmises via un moniteur radio par des HF, des Hyperfréquences de 168 à 868 MégaHertz, vers un concentrateur haut qui enregistre les données et les transmet grâce également à un système GPRS Edge vers le centre de gestion du fournisseur                   concerné, qui lui aussi émet des HF, des Hyperfréquences allant jusqu’à 2,5 GigaHertz.

 


 

Le compteur Gazpar Le compteur Gazpar pour le gaz, communique lui en utilisant un moniteur radio ATEX (antidéflagrant) connecté au compteur.

 

Les données sur la consommation sont récupérées et transmises via un moniteur radio par des RF (des radiofréquences de 169 Mégahertz) vers un concentrateur haut, qui enregistre les données et les transmet vers un centre de gestion GrDF grâce à un système GPRS Edge, qui lui émet des HF, des                  Hyperfréquences allant jusqu’à 2,5 GigaHertz.

 


Le déploiement de ce type de compteurs posant certaines problématiques...

 

Concernant le compteur Linky...

 

Le compteur Linky

  • Les radiations générées viennent se surajouter aux rayonnements existants, les opérateurs se retranchant derrière les normes, ne prenant pas en compte les différentes préconisations notamment européennes ainsi que les avancées des connaissances de la médecine environnementale...

     

    La compréhension des mécanismes biologiques devenant de plus en plus précise, l’Assemblée Européenne préconisant de prendre en compte non seulement les effets thermiques, mais aussi athermiques (ou biologiques) de ces rayonnements et demandant d’appliquer le principe de précaution ou ALARA (as low as reasonably), soit le niveau le plus faible raisonnablement possible...
  •  

  • Un caractère intrusif, l'usage commercial de nos données personnelles privées, les réseaux de distribution d'électricité étant autorisés à communiquer nos données personnelles aux prestataires des Big Data.

     

    Les différents opérateurs pouvant connaître à tout moment le nombre et le type d'équipements électriques installés ainsi que la fréquence et la durée d'utilisation de chaque appareil connecté...

     

    Il n'existe plus de confidentialité avec une possibilité de piratage, cette technologie vulnérable aux cyberattaques et au cyberterrorisme pouvant générer des risques de pannes électriques et de black-out ainsi que connaître notre présence (ou notre absence), ce qui laisse la porte ouverte par exemple aux cambrioleurs.

     

  • Une augmentation de la facturation, liée à un mode de comptage différent...




 

     Politique de confidentialité        Informations sur les cookies